[Interview] Adrien de la team GNS / la démocratisation de l'esport

Publié le par Game Is Life

Pour cette interview j'ai décidé de me pencher sur un aspect différent de ma passion. J'ai toujours joué aux jeux vidéo pour me divertir, comme ça sans vraiment chercher à être un killer ou quoi que se soit. J'avais déjà Interviewé Psychodelic et c'est au tour d'Adrien de la team Génésis de répondre à mes questions. C'est en écrivant ces lignes que je me rends compte que mes deux interviews portent sur une personne qui a cherché à aller plus loin que le fait de jouer, quelqu'un qui a chercher à maitriser le jeu. C'est le sujet d'aujourd'hui puisque les Genesis sont une team d'Esport. Au moment de la préparation de l'Interview Gamekult a lancé son partenariat avec la MLG s'est terminée cette nuit serait-ce un hasard? Ou le grand public pourrait s'intéresser à cette discipline. Toujours est t-il que je vous laisse découvir l'Interview d'Adrien un joueur d'Esport ou comment passer de sa chambre à des compétitions mondiales.

 

Salut Adrien tout d'abord merci de répondre à mes questions la première question est plutôt simple peux tu te présenter ainsi que ta passion pour les lecteurs de game-is-life.fr ? 

 

Salut Thomas, je suis enchanté de répondre sur ton blog. Mon petit cv :

Adrien, 24 ans, technico-commercial dans mon temps libre et dirigeant d'une équipe de jeu vidéo. Passionné de jeu vidéo et plus globalement des nouvelles technologies et autres gadgets Hight-tech. Je me bats depuis plus de 6 ans pour le sport électronique Console. Entre l'organisation d'événements, le développement de mon équipe "GenesiS Esport", les projets pour l'Esport, je m'investis toujours plus chaque jour pour faire connaître ce "sport" et casser le cliché et l'image des joueurs "Hardcore". Le sport électronique est une passion différente du jeu-vidéo qui apporte tellement !

 

DSCN1757.JPG

 

Justement concernant ce monde de l'Esport que peux tu nous dire dessus? Peux tu nous présenter ton équipe? Les jeux sur lesquels vous vous retrouvez? C'est un monde qui est assez inconnu pour moi. Est ce que chacun a une spécialité ou le but est de maîtriser le jeu entièrement?


L'Esport, ou sport électronique est connu et en même temps fantôme. Le jeu vidéo est une passion que l'on vit chacun à notre façon. Lorsque l'on parle équipes, compétitions, tournois, matchs, nous sommes dans l'Esport. Bien que celui-ci ne soit pas clairement définit, une communauté de plus en plus importante s'est formée pour construire un véritable "sport".

Pour mieux détailler cet environnement je te présente mon équipe dont je suis le "Headmanager".

Crée en 2007, nous avons rassemblé plusieurs joueurs qui trouvent leur plaisir dans les matchs et les rencontres, avec un enjeux qui apporte stress, envie, joie, tristesse, combativité... L'équipe s'est agrandie sur Xbox et PS3 à travers les FPS principalement. Rainbow Six, Halo, Call of Duty, Killzone ont été et sont encore aujourd'hui nos champs de batailles.

 

L'Esport ne s'arrête pas à quelques matchs sur le réseau, et c'est ici que l'on voit la frontière entre les équipes investies et les joueurs "traditionnels". Mon équipe s'est déplacée à travers l'Europe pour réaliser des événements sportifs appelés LAN. Bien connu sur PC, les LANs consoles existent et sont plus nombreuses année après année.

Nous avons récemment structuré l'équipe avec la création d'un pôle management et d'un pôle communication. Le jeu vidéo prend une dimension professionnelle, certes encore brouillon mais les choses évoluent. Joueurs, manager, dirigeant, chacun est actif à son niveau pour l'équipe et dans le but est de montrer une approche sportive du jeu vidéo.

 

Le côté sportif est un côté qui à l'air de te tenir à coeur, j'ai pu assister à plusieurs matchs "officiels" sur Counter Strike et c'est vrai que les explosions de joie des joueurs peut se rapporter à un joueur de foot qui marque un but (désolé si tu n'aimes pas le foot :) ). Et j'imagine que comme pour un sport il y a énormément d'entrainement avant de pouvoir prétendre à entrer dans une team comme la tienne qui fait du haut niveau. Si tu devais nous donner une idée sur ton parcours personnel dans le jeu en ligne quel serait t-il? Car j'imagine qu'avant de te déplacer à travers l'Europe avec les Genesis tu as du faire tes armes seul, puis en team de pote etc...? 

 

Tu as prise l'image avec le foot ( que j’apprécie "Allez l'OM"), le sport électronique rassemble toutes les valeurs d'un sport "classique". Alors oui, le débat existe depuis des années sur l'aspect "physique", j’entends déjà ceux qui n'imaginent pas une seconde que le jeu-vidéo puisse être un sport mais à titre d'exemple le yoga est considéré comme un sport.

 

Si je tiens tant à ce côté sportif, c'est du à tout ce qu'il m'a apporté.

En 2001, j'ai découvert le jeu en réseau et tout de suite, j'ai été amené à entrer dans un groupe de personnes régulièrement connecté, un petit clan sur Midtown Madness 3 (le bon vieux temps). Très vite, le réseau m'a amené vers le jeu en équipe et le besoin d'adrénaline que j'ai trouvé dans des petits matchs.

En 2005, j'ai reçu un coup de téléphone du responsable France Microsoft m'indiquant que je fait parti des 10 meilleurs Français sur Halo 2. Celui-ci m'indique que je suis invité dans les studios de Microsoft pour réaliser une finale Française en LAN. Je peux vous dire qu'à 16 ans, c'était un rêve ! C'est l'élément déclencheur.

Après tout est aller très vite, d'abord joueur au sein de différentes équipes , j'ai regardé, appris comment gérer une équipe, conduire un projet.

En 2007, je décide avec 2 coéquipiers de monter un projet avec d'énormes ambitions appelé GenesiS Project, nous avons remporté la Coupe de France Rainbow Six (voir image jointe) et participer aux premières LANs françaises sur consoles. Un magnifique souvenir aussi. J'ai toujours voulu donner le maximum pour faire vivre l'Esport, je suis entré dans l'administration de Consoles.net (site de compétitions) puis dans l'organisation de LANs avec l'association Alpha Arena.

Malheureusement, l'Esport ne prend pas son envol, les éditeurs attirés par le motion gaming oublient les grosses licences de FPS. En 2010, je monte la société Emaze Strategy sans certitude et réel soutien financier, je m'axe essentiellement sur la vie de la GenesiS Esport qui reste très active encore aujourd'hui, et de nombreux projets arrivent !

 

L'Esport est une expérience qui m'a fait rêver, voyager, partager, découvrir... tout simplement vivre. C'est cette expérience que je veux partager et offrir à la portée de tous !

 

Lan-Arsenal.jpg

 

Un très beau parcours donc :) L'Esport amène donc énormément d'émotions. Aurais tu un conseil à donner à mes lecteurs qui aimeraient se lancer dans le jeu en ligne et pourquoi pas dans l'Esport? Je pense qu'il est temps de casser une des images les plus néfastes de l'Esport. On peut très bien être un joueur d'Esport avec un très bon niveau tout en ayant une vie sociale, une copine voir même une famille, un boulot etc... Adrien c'est le moment de casser cette image et de donner des petits tuyaux à mes lecteurs :D

 

Le jeu en ligne est devenu le coeur des jeux vidéo. Quand on voit que Ubisoft a réussit à lancer un mode multijoueur sur Assassin's Creed alors que le jeu est essentiellement un jeu solo avec comme dominance le scénario, il est presque impensable qu'un joueur ne se lance pas dans le jeu en ligne. Après chacun va exploité ce mode en fonction de son besoin, mais une chose est sûr on y trouve toujours un nouveau besoin.

L'Esport est le résultat d'un ensemble de besoin, nous travaillons actuellement pour un Esport pour tous avec mon équipe. Différents projets vont être mis en place pour attirer les joueurs qui jusqu’à maintenant ne connaissaient pas ou mal cet environnement.

L'Esport demande certes plus de temps de jeu si l'on veut vraiment être dans le haut du classement, d'autres ont une facilité de jeu, d'autres essayent de progresser, mais tous ces profils sont différents.

La vie sociale est importante, la caricature "no-life" est nettement moins présente. L'Esport muri, les joueurs entretiennent une vie sociale et essaye de l'attirer vers ce sport. J'ai moi même invité ma copine à venir découvrir l'Esport lors d'une Lan, et maintenant elle me demande "à quand la prochaine ?"

 

Le jeu en réseau à casser les relations direct pendant de longues années, mais aujourd'hui, avec l'Esport le jeu en réseau nous amène à revenir au contact direct. Derrière chaque joueur, il y'a un passionné, une personne, peut être une nouvelle connaissance qui débouchera sur une amitié. Je l'ai vécu et c'est une magnifique expérience !

 

P1000577.JPG

 

Et si tu avais des conseils techniques quels seraient t-ils? Quels jeux? Quels modes? Jouer tout de suite en team, faire ses armes seul? 

 

Je fais une petite précision sur le matériel, autant sur Xbox le casque est fourni, mais sur Playstation ce n'est pas rare de voir des joueurs sans casque (je parle vrai casque pas oreillette bluetooh) ! Pour la communication c'est un peu dur et en match c'est ce qui fait tout ou presque.

La véritable compétition Esport est sur MW3. L'on essaye de le sortir de ce moule pour permettre à d'autres joueurs de jouer Esport sans être contraint d'être sur MW3.

Le mode de jeu propre à l'Esport sur console est le 4 contre 4, après le mode dépendra du jeu mais toujours sur cette base de 4 joueurs par équipes. Sur CoD, il faut savoir être polyvalent dans différents modes (Capture du drapeau, Recherche et destruction), sur Battlefield 3 c'est uniquement du Ruée en escouade...

L'Esport s'adapte au jeu pour proposer des règles permettant une compétitivité parfaite et créer un certain spectacle. Vous voulez faire de la compétition alors regarder comment celle-ci se joue et soyez tout de suite dans le bain.

En équipe ou seul au début ? L'objectif est d'avoir un travail d'équipe solide, donc l'idéale est de monter ces niveaux en équipe pour s’imprégner du jeu de ces coéquipiers et travailler la communication. Trouver un bon duo dans un premier temps puis essayer de constituer un roster de 4 personnes.

Une équipe stratégique, avec un Teamplay performant aura une force collective qui pourra faire tomber 4 très bons joueurs individuels.

Tout le monde peut réussir avec un temps de jeu moyen, suffit de trouver son équipe et prendre du plaisir ! La réussite ne se limite pas à la victoire à un instant T, mais à la vie de son équipe sur le long terme.

 

En résumé : un vrai casque, un temps de jeu régulier, jouer en 4vs4, former son équipe, travailler le teamplay, de la détermination et vous êtes prêt à vous lancer dans des matchs Esport !

 

Merci Adrien pour ces conseils, on passe maintenant à la deuxième partie de l'interview le principe n'a pas changé depuis la première. Je vais te poser 5 questions sur ta relation avec le jeu vidéo. 

 

GnS-EGL.jpg

 

- Peux tu nous raconter ta première rencontre avec le jeu vidéo? 

 

C'est le petit hérisson bleu que j'ai rencontré le premier. Sonic sur Game Gear fût mon premier jeu. J'ai commencé à l'âge de 7 ans sur une console portable et depuis je n'ai toucher aucune autres consoles portables. Des heures de jeu dans la voiture, à changer les piles ^^.

 

- Dans la vie de tout les jours à quel héros de jeu vidéo te comparerais tu ?


Je me retrouve bien dans Ethan Mars. Oulla c'est qui ça ?^^ Le père dans Heavy Rain.La détermination, l'espoir, j'ai toujours cette envie de me dépasser. Arriver à un objectif et essayer toutes les combinaisons pour l'attendre. 

 

- L'expérience vidéo-ludique dont tu rappellera toute ta vie? 

 

Ma meilleure expérience vidéo-ludique, dur j'hésite... Allez disons l'avant première Rainbow Six Vegas 2 au Bataclan. Ambiance casino avec des tables de poker, blackjack, roulette, des vrais croupiers. Un envrionnement magique et à côté de ça les consoles avec le tout nouveau Rainbow Six. Une photo avec les développeurs canadiens aussi, cette après-midi fût un réel spectacle. Une présentation de jeu comme il n'existe plus aujourd'hui à part à coup de star et de paillette et place les joueurs en second plan. Merci Ubisoft pour ce moment de rêve !

 

- La news du moment que tu retiens? 

 

Alors là, je trouve que les news s'enchainent à une vitesse phénoménale, les sorties de jeux sont masqués en quelques jours. La news du moment, peut être l'annonce du patch de Battlefield 3. Après 6 mois d'attente, EA apporte enfin une modification au jeu... trop tard certainement malgré les alertes des joueurs. L'arrivée des premiers serveurs avec location, on en parle pas mais ce système risque de changer le multijoueur des prochains jeux.

 

- Le mot de la fin? 

 

Tout simplement Merci à Game is Life d'avoir porter de l'attention sur l'environnement Esport. Trop de méconnaissance, et les médias (journalistes, blogeurs...) font tous simplement l'impasse sur ce style qui pourtant anime des joueurs plus passionnés que jamais.

Je félicite également tout le staff GenesiS Esport qui m'accompagne dans notre démarche d'ouverture. Merci à tous les lecteurs qui je l'espère prendront le temps de découvrir le sport électronique ! Et n'oublier pas l'ouverture prochaine du blog Genesis, rendez vous sur www.GenesiS-esport.fr

 

Merci à Adrien de s'être prêté au jeu des questions / réponses. Ce fut très intéressant car même si j'avais déja entendu parler de l'Esport ou même vu des matchs, cette interview m'a permise de voir les choses de l'intérieur. Et au delà du jeu il existe un vrai lien entre les joueurs d'une équipe. 

 

J'espère que cette Interview vous a plu et vous pourrez retrouver le mois prochain une autre interview ;)

 

Tom Sowhat pour game-is-life.fr

 

Publié dans Interview

Commenter cet article

Exi 10/04/2012 21:11


J'aurais adorer en faire partie!